Budget 2013

Intervention de notre chef de groupe Nicolas Parent sur le budget 2013

Publié le jeudi 20 décembre 2012

Monsieur le bourgmestre, chers collègues,

Avant tout commentaire politique, permettez-moi de féliciter madame la Receveuse pour la qualité de son travail. Au nom de mon groupe, je souhaite également remercier madame la Receveuse, monsieur le Secrétaire communal et monsieur le Bourgmestre pour la clarté des explications que nous avons reçues lors de la Commission Finances. Cette réunion nous permet donc aujourd’hui de nous concentrer sur la grille de lecture politique du budget.

Au-delà de la qualité technique du travail, il y a également plusieurs éléments qui nous réjouissent dans ce budget. De manière globale, l’analyse de ce budget nous conforte dans l’idée que les finances communales sont gérées de manière rigoureuse comme en témoigne la maitrise de la dette.

Autre point positif, alors que d’autres niveaux de pouvoir cèdent à l’austérité budgétaire, à l’injustice sociale et à la mise à mal de services publiques importants pour les citoyens, le budget communal 2013, pourtant sous pression, permet à la commune de maintenir voire d’amplifier les services rendus aux citoyens sans augmentation conséquente de la fiscalité communale.

Concrètement cela se traduit par un maintien de l’emploi communal et des politiques menées par la commune en faveur des citoyens. Deux projets inscrits au 2013 me semblent importants à saluer : l’extension de la Maison Communale d’Accueil de l’Enfance à 24 lits ainsi que la poursuite des travaux économiseurs d’énergie dans les bâtiments publics.

Malgré ces éléments, nous ne voterons pas en faveur du budget 2013. Le budget est la concrétisation financière de la politique de la majorité communale. Alors que les couts de l’énergie de ne cessent d’augmenter, les politiques énergétiques à destination des citoyens restent marginales. Nous notons également une diminution des dépenses consenties en matière de politique environnementale. Si cette diminution est en partie due à la fréquence de l’organisation de la semaine du développement durable, elle témoigne d’un manque de créativités et d’ambition de la majorité communale sur ces questions. Ce budget concrétise également une plus grande centralisation des services rendus aux citoyens. Or sans mesure compensatoire, cette centralisation va pénaliser les citoyens, je pense à la disparition à terme du car de l’ONE, et porter atteinte à la vitalité des villages de l’entité.

Enfin, si ce budget est effectivement un budget de transition vu sa proximité avec les dernières élections communales, nous sommes malgré tout déçus que son aspect participatif, annoncé dans plusieurs programmes communaux, à travers notamment les comités de quartier, n’ait pas été intégré dans son élaboration. Nous espérons que cette dimension sera prise en compte ces prochaines années et nous serons évidemment disponibles et constructifs pour améliorer les exercices budgétaires à venir.

Pour ces raisons, le groupe Ecolo ne votera pas le budget communal 2013 et s’abstiendra. Nous soutiendrons par contre évidemment les mois à venir tous les projets qui rencontreront les besoins des citoyens wanzois.

Nicolas Parent Chef de groupe Ecolo au Conseil Communal