Monsieur le Bourgmestre, Mesdames, Messieurs les Échevins, chers collègues,

Il n’est plus à prouver que le vélo est, et de plus en plus grâce au développement du vélo à assistance électrique, une alternative crédible sur de courtes et moyennes distances. Sa pratique a un effet bénéfique sur la santé et le pouvoir d’achat des citoyens, sur l’accès aux transports en commun …

A Wanze, différentes actions ont été entreprises ces dernières années, notamment dopées par le plan Wallonie cyclable. La priorité fixée par la déclaration de politique communale est quant à elle de compléter le réseau de piste cyclable.

Néanmoins, il n’est pas évident de tirer, au-delà des discours officiels, un véritable bilan des politiques menées et de leur adéquation par rapport aux besoins des cyclistes quotidien. De même, si on peut se féliciter de certaines réalisations concrètes en matière de vélo (passerelle cyclo-piétonne, cheminement cyclo-piéton entre la chaussée de Tirlemont et la Vieille Hesbaye, primes vélo électrique…) d’autres aménagements déterminés par les autorités communales ne présentent pas les mêmes qualités. Pointons notamment le trottoir cyclo-piéton de la rue Léon Charlier ou celui de la rue de Wanzoul qui sont surtout des zones de stationnement. Les cyclistes wanzois se plaignent également, à raison, de l’absence d’infrastructures régionales structurantes au niveau des chaussées de Tirlemont, Wavre et de la connexion RAVeL entre Statte et Huccorgne.

Au niveau de la chaussée de Wavre, nous pointons enfin, comme souligné dans le plan intercommunal de mobilité de 2014, l’absence de connexion cyclable entre la rue du Bois, la rue Betonval et la rue Delhalle, trois voiries du réseau cyclable wanzois.

Nos questions sont les suivantes concernant la politique cyclable à Wanze :

· La Commune est-elle prête à mettre en œuvre un nouveau plan vélo dans une logique participative ? Est-il possible, dans ce cadre, d’envisager une évaluation complète des politiques cyclables menées à Wanze ?

· Sur quoi précisément porte le plan mobilité et infrastructures 2019-2024 de la Région wallonne au niveau des aménagements cyclo-piétons annoncés pour un montant de 450. 000 euros sur la chaussée de Wavre ?

· Comment réaménager le tronçon de trottoir entre la rue Delhalle et la rue Bétonval sachant que la dimension « vélo » n’a pas été inclue lors de la réalisation de ce chantier lors de la précédente législature.

· D’autres actions pourraient-elles être mises en œuvre ? Nous pensons notamment à l’instauration d’une prime pour l’acquisition de vélo classique ou pour la réparation de vélo ou encore une sensibilisation des entreprises et commerces présents sur notre territoire communal.

Je vous remercie d’avance pour vos réponses

Nicolas Parent

Share This