Septembre 2014 : question sur le plan de délestage en cas de problème d’approvisionnement du réseau d’électricité cet hiver

Publié le mardi 23 septembre 2014

Selon le gestionnaire du réseau d’électricité Elia, la Belgique pourrait connaitre des situations de pénurie d’approvisionnement électrique suite à la défaillance technique de plusieurs réacteurs nucléaires. Ces périodes de pénurie pourraient se répéter en fonction des conditions météorologiques hivernales.

Pour y faire face, le Gouvernement fédéral a demandé à Elia de réaliser un plan de délestage qui a (en théorie) été transmis aux autorités locales via les Gouverneurs. Ce plan, ne respectant pas l’arrêté ministériel, a toutefois du être modifié une première fois et de nouvelles informations devront être transmises aux autorités locales. Quoi qu’il en soit, des mesures de délestage pourraient devoir être prises cet hiver avec un impact sur notre commune et nos citoyens.

Cette situation inédite en Belgique, renforcée par les défaillances de communication d’Elia provoque aujourd’hui une vague d’angoisse dont profite les marchands de batteries et autres couteux groupes électrogènes. Elle entrainera aussi des problèmes pratiques et concrets si notre commune devait être délestée, ce qui est prévu par Elia. Par ailleurs, la situation de pénurie énergétique pourrait être mieux combattue en activant des politiques de plus grande efficacité énergétique notamment au niveau des pouvoirs publics.

Mes questions sont donc les suivantes :

- (à tout hasard…) : pouvez-vous faire état de la situation précise sur Wanze en matière de délestage sachant que la commune se situe sur 2 zones dans la première version du plan ?

- comptez-vous organiser rapidement une séance d’information à destination des habitants mais aussi des commerçants, indépendants et agriculteurs dont l’activité pourrait être pénalisée par le délestage ?

- quelles mesures d’efficacité énergétique allez-vous prendre afin de réduire la consommation d’électricité de la commune durant les périodes sensibles ?

Chaque année la Bretagne fait face à ce type de situation. Il y a peut-être une opportunité à s’appuyer sur cette expérience vécue aussi au niveau des collectivités locales pour gérer au mieux ces questions.

Je vous remercie pour vos réponses