Pacte de majorité : Les premiers fruits amers de la coalition PS-MR

Publié le mercredi 5 décembre 2012

A l’occasion du premier conseil communal de la mandature 2012-2018, le PS et le MR ont présenté aux conseillers wanzois leur pacte de majorité. Les deux nouveaux conseillers écologistes Julie Faniel et Nicolas Parent n’ont pas souhaité apporter leur soutien à ce pacte et se sont abstenus.

Pour Ecolo-Wanze, une coalition est préférable à une majorité absolue d’autant plus quand le principal parti de cette coalition ne représente plus, à lui seul, la majorité des électeurs wanzois mais il ne s’agit pas d’une condition suffisante pour susciter la confiance.

Il y a 6 ans, certains pensaient assister à un bouleversement de la vie démocratique à Wanze quand, pour la première fois après des décennies de majorité absolue, le PS et le MR avaient décidé de former une coalition. Ces 6 années n’ont pourtant pas permis à cette majorité de démontrer sa plus-value en terme de projets ou de modernisation de la vie politique, en témoigne l’érosion et le statut quo électoral des deux partis qui la composent.

Les écologistes seront évidemment attentifs au travail futur des deux coalisés et seront là pour faire les propositions alternatives lorsque des manquements seront pointés. Ce premier conseil communal nous a toutefois permis de constater l’absence de progrès en matière d’organisation du conseil communal. Alors que d’autres communes, dont plusieurs dans la région, ont fait le choix de désigner un conseiller communal à la présidence du conseil pour améliorer la qualité du débat et renforcer le rôle du conseil communal dans la vie politique, Wanze n’a pas fait ce choix. La faible représentation féminine (1 femme/5 hommes) au sein du Collège nous parait également incompréhensible à l’heure actuelle. Voilà des premiers fruits amers de ce nouveau pacte de majorité qui ont également justifié l’abstention des écologistes.