Mars 2015 : question sur le développement des voitures « partagées »

Publié le mercredi 1er avril 2015

Avec le plan « Wallonie cyclable » et la création d’un futur parking de covoiturage, la commune de Wanze s’inscrit dans une logique de développement de la mobilité alternative à la voiture individuelle. Cette logique répond à des objectifs sociaux, économiques et environnementaux que nous partageons et soutenons.

A côté de ces efforts communaux, nous assistons également à un affaiblissement de l’offre en matière de mobilité ferroviaire, ce qui peut conduire, à l’inverse, un certain nombre d’usager à reprendre le volant de leur véhicule.

A côté des transports publics classiques, les voitures partagées de type « cambio » se sont déployées sur le territoire belge, y compris dans région plus rurale comme à Ciney ou l’offre a d’ailleurs récemment progressé.

Loué en fonction des besoins, ce type de véhicule a des avantages financiers considérables sur les véhicules privés (achat, taxe de circulation etc). Il représente donc un intérêt certain pour son utilisateur, notamment pour les personnes disposant de revenus modestes. Coupler à d’autres modes de transport, il peut également permettre à ses utilisateurs de se passer de véhicules personnels.

Mes questions sont donc les suivantes :

- dans la logique du développement de la mobilité alternative, le Collège de Wanze est-il disposé à étudier la possibilité d’attirer Cambio dans la commune ou à proximité (gare de Statte) ;

- de prendre contact avec les communes voisines pour attirer Cambio et de disposer de véhicules de location à différents points intéressants de la région (pôle de mobilité, centre etc…)

Je vous remercie pour vos réponses