Lieu permettant l’organisation de funérailles non-confessionnelles

Nicolas Parent, chef de groupe

Publié le mardi 10 décembre 2013

Les groupes politiques du parlement wallon viennent d’approuver à l’unanimité, en Commission des Affaires intérieures, une proposition de résolution visant à encourager les communes à prévoir un lieu public permettant d’organiser des funérailles non-confessionnelles.

Le texte vise plus précisément à encourager les communes à identifier, seule ou avec d’autres communes, un lieu public non confessionnel, aménagé dans l’esprit des moments de deuil.

La création de ce type de lieu pourrait être subsidiée par le Gouvernement.

Pour le groupe Ecolo, ce type d’initiative est une question de soutien à la famille et aux proches. Ce lieu de funérailles doit permettre à chacun et chacune de pouvoir faire son deuil dans les meilleures conditions possibles sachant que les funérariums ne sont pas nécessairement adéquats et qu’il faut tenir compte de l’évolution philosophique de notre société.

Nous souhaitons donc connaître l’opinion du Collège concernant cette initiative dans la mesure où celui-ci devrait être contacté par les autorités régionales.

Nous souhaitons également savoir si Wanze compte partager la réflexion quant à la recherche d’un lieu adéquat avec les communes proches ou si le Collège identifie déjà des bâtiments qui pourraient convenir à ce type de lieu sur le territoire communal.

Je vous remercie pour votre réponse